Ces gestes qui permettent d’économiser de l’électricité

électricité

C’est pas Versailles ici ! Nous sommes beaucoup à avoir entendu ce slogan ou à la télévision ces dernières années. Beaucoup à connaître la première publicité TV et peut-être aussi, à connaître la seconde campagne reprenant justement, cette expression qui en dit long. Long sur des habitudes qu’on prend parfois malgré soi, à savoir laisser des lampes et lumières allumées. La télévision allumée. Alors qu’on est sorti(e) d’une pièce et/ou qu’on ne regarde pas la télévision. 

Ces habitudes, elles ne coûtent peut-être pas grand chose si elles ne sont pas fréquentes. Mais mises bout à bout, au mois comme à l’année, si on les change, elles peuvent permettre de faire des économies. 

Et en cette période de forte hausse des coûts de l’énergie, qu’il s’agisse de l’électricité ou encore du gaz, il n’y a justement pas de petites économies. Sachant qu’en réduisant nos factures, on agit aussi sans forcément le savoir ou le vouloir, pour l’environnement. 

Penser à éteindre les lampes et appareils inutilisés

J’essaie de passer derrière mon enfant de trois ans, aussi souvent que possible quand il sort d’une pièce sans éteindre. J’essaie aussi doucement mais sûrement de le sensibiliser au fait qu’éteindre la lumière si on sort d’une pièce, c’est bien. Il est sans doute trop tôt pour lui expliquer toutes les bonnes raisons qui font qu’éteindre quand on sort, c’est important. Mais lui parler de ces bonnes habitudes, de temps en temps, j’essaie de le faire. 

Même si on utilise pas mal d’ampoules à LED et donc que la conso coûte et consomme moins qu’avec des ampoules traditionnelles, le fait même de penser à éteindre des lampes ou lumières inutilisées, c’est important. C’est économique certes, mais c’est aussi tout simplement, du bon sens. 

Alors oui, éteindre derrière soi quand on sort d’une pièce, comme éteindre la TV si on ne la regarde pas, ce sont des gestes économiques pour l’électricité. Et ça, j’y travaille chaque jour sans que ça ne soit pesant, afin d’avoir des bonnes habitudes et que par extension, mon enfant en bas âge, puisse prendre je l’espère à terme, les mêmes gestes voire réflexes. 

Débrancher les chargeurs de téléphone 

On pourrait très bien imaginer qu’un chargeur branché mais sans que le téléphone y soit connecté, ne consomme rien. Pourtant si. Comme n’importe quel appareil électrique en veille, le chargeur de téléphone, quelle que soit la marque (Apple, Samsung…), même si on ne charge rien, s’il est branché, consomme de l’électricité. Alors étant donné que beaucoup de français laissent leur chargeurs sur la prise même quand il n’y a pas de charge en cours, on réalise qu’on consomme finalement sur la durée, beaucoup d’énergie électrique pour rien ! 

Des économies qui ne sont pas immédiates

Apprendre à économiser sans pouvoir constater immédiatement les économies, ce n’est pas évident pour tout le monde. On aimerait avoir les bons gestes qui nous feraient gagner jusqu’à plusieurs dizaines d’euros en quelques jours, mais hélas ça ne fonctionne pas ainsi. 

Alors j’essaie aussi de prendre l’habitude de faire ces gestes pas seulement pour les économies immédiates mais pour les économies sur le long terme. Car quand on essaie d’économiser sur l’électricité, il n’en reste pas moins qu’on conservera quoi qu’il arrive une consommation minimale qu’on ne pourra pas forcément réduire. Par exemple quand on travaille de chez soi sur PC toute la semaine ou plusieurs jours par semaines. Quand on recharge son téléphone et qu’on est plusieurs membres d’un foyer. 

Mais en cumulant les bons gestes et les bonnes habitudes, le peu de consommation qu’on pourra gagner finira au final à l’année, par se sentir sur la facture ! Et ça, notamment quand on paie de manière mensualisée, on finira par le constater à plus long terme au bout de quelques mois. 

Et après deux années déjà à prendre de nouvelles habitudes, nous économisons ainsi environ 10 euros par mois depuis deux ans. Et notre consommation baisse peu mais elle continue à baisser. De quoi donc confirmer que faire attention sans se prendre la tête, ça marche. Et que le peu qu’on gagne, c’est bon pour son porte-monnaie, mais aussi pour la planète ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *